About the author

Pascal STEPHANY

Rédacteur en Chef du Blog Domotique Info depuis 2009, je suis avant tout un passionné de Domotique. Après avoir géré la boutique en ligne My Domotique entre 2012 et 2016, je travaille désormais dans les produits pour maison connectée...

Related Articles

31 Comments

  1. 3

    AnnE

    Au vue du rapprochement Zigbee
    /Enocean je suis surtout dans l’attente de la position futur de Enocean (disparaîtra?! disparaîtra pas?!! Nouveau protocole?)

  2. 8

    vosmont

    Je suis du même avis que Anne, l’arrivée prochaine annoncée du Zigbee 3.0 promu par Zigbee et Enocean pose une question sur la pérennité de l’actuel EnOcean. Ce Zigbee 3.0, sur la bande des 2,4 Ghz, ne peut pas être compatible avec les modules EnOcean actuels (ils parlent juste d’une compatibilité avec le système de micro-récupération d’énergie).

    Ce qui coûte le plus cher en domotique, ce sont les capteurs/actionneurs, du coup il me semble y avoir un risque assez important à s’équiper en EnOcean 868Mhz, ou alors ils ont prévu un nouveau dongle compatible sur les 2 fréquences mais sans communiquer dessus (ou en tout cas je n’ai rien vu passer).

    De manière générale il y a beaucoup (trop) de protocoles en concurrence sur le marché et c’est compliqué de faire un choix qui ne risque pas d’aboutir à une impasse.

  3. 14

    Benoît

    J’attend aussi avec impacience une vrai solution de controleur pour produit enocean

  4. 17

    Antoine

    Le protocole radio Enocean n’a pas forcement d’avenir mais c’est bien l’energy harvesting qui est intéressant!
    Il faut voir ce que va donner le BLE aussi!

  5. 18

    enr37

    la modules enocean sont au meme tarif que les zwave. Mais les industriels confondent a mon avis le panier et ce ratio de fonctionnalité. C’est pas parce que le module coute 60€ comme le zwave que je vais le prendre. les modules zwave sont multifonctions (certains en ont 4) et au même tarif que le monofonction de l’enocean ce qui divise le cout de la fonction. je pense qu’une fois de plus, l’attrait arrivera par ce biais car soyons sérieux. le coup des ondes ?? ca concerne quel geek ici. Si soit disant sensible aux ondes, ca supprime les smartphones qui sont nos téélcommandes domotiques :p bref l’arguement n’est pas recevable :D.
    pour moi, l’avenir de la domotique sera soit zigbee, soit zwave . il n’y a qu’a voir les annonces d’alliance de ce mois passé ou ces 2 protocoles se tirent la bourre. il est d’ailleurs interressant de noter que zigbee reprend du poil de la bete mené par l’ancien president …. de la zwave alliance 😉

  6. 21

    VinZ54

    Pour discuter avec quelques constructeurs / fournisseurs, les rapprochements se font (voir vont devenir obligatoire). Le protocole unique peut être pas, mais je pense que les protocoles « à la traîne » auront une espérance de vie très limité.

    EnOcean, le principe est super, mais c’est tout ! Et impossible de faire une installation complète avec ce protocole. Technologiquement parlant, quid des pièces sans lumière ? Des salles de classe fermée pendant deux mois ? Des caves ?

    Les capteurs avec pile sont déjà très limitant, trop à mon gout. Alors sans-pile, je passe mon tour 🙂

    Sinon, l’article est très bien fait. Et je rejoins la « si vraie phrase » : sans compter que leur design était tout droit sorti des années 80 🙂 🙂 🙂

  7. 22

    Jacques

    Bonjour,
    Merci au rédacteur et autres participants au blog: J’ai lu avec intérêt les commentaires et supports sur la domotique : sur l’environnement domotique EnOcean, je suis étonné de l’interrogation sur sa pérennité. J’ai assisté il y a deux ans (hors France et suite au salon IBS parisien), à l’installation de matériels conçus sur ce protocole radio et sans pile dans un logement et fournis par Eltako (comptages d’énergie, suivis température, hygrométrie, luminosité, suivi températures eau chauffage, capteurs fenêtres/portes, interrupteurs/commandes éclairages) centralisés sur un serveur spécifique avec suivis des consommations.
    Les deux avantages : « sans pile » (sauf locaux aveugles !) et protocole ouvert.
    A l’époque, je m’étais étonné du retard pris en France sur son appropriation, ce sujet avec les matériels ayant été présentés sur le salon dédié à la domotique, IBS parisien de 2013. Je découvre SOMFY qui propose le comptage, c’est un premier pas. La démarche de produits « propriétaires » est toujours ancrée et donc fermée : ce n’est pas, de mon point de vue, suffisant pour développer l’appropriation pour la maîtrise de la gestion énergétique. Ce n’est qu’un avis de citoyen qui reste intéressé à trouver et installer ces matériels ici, en France, sans être tenus de passer par un installateur !

  8. 23

    Pascal STEPHANY

    Merci Jacques pour ton avis et j’ajouterais que pour avoir participé cette année là au salon IBS justement, les choses ont bien évoluées avec pas mal de nouveaux produits et encore un il y a quelques jours que j’ai testé sur le blog.
    Ça avance mais je te confirme qu’il y a encore du chemin à faire…

  9. 24

    François PASCAL

    Pas si sûr : de très bon émetteur mais les réceptionneurs ne sont d’une part pas au niveau et le jumelage direct devient vite un enfer des que l’on a trop d’émetteur : il enregistre même ce que l’on ne veut pas.
    Donc oui si couplé au zwave…

  10. 25

    jml

    Je suis curieux de savoir à quoi vous pensez quand vous dites « malheureusement il manque encore quelques détecteurs et sondes pour remplacer tous mes capteurs Z-wave ». Vous avez des exemples ?

  11. 26

    Carl

    J’étais enchanté par ce protocole à la lecture de l’article. Je le suis moins à la lecture des commentaires. Difficile de faire la part des choses tant que nous n’avons pas testé par nous même … Je suis fan de 2 caractéristiques : Sans pile et possibilité de fonctionnement autonome sans « Box domotique ».

    Je n’ai vu aucun protocole qui couvrent tous les besoins domotiques, que ce soit enocean, zwave, io/rts etc … a quel type de sonde pensez-vous quand vous dites que le champs d’action enocean est limité ?

    Quand à l’avenir Enocean, son existence depuis plus de 15 ans prouver leur durabilité, même si ca n’avance pas vite. Comme l’article le précise, tout s’accélère depuis 2/3 ans.

    Qu’en pensez-vous Pascal STEPHANY depuis la rédaction de votre article ?

  12. 27

    EnoS

    @Carl,

    Chacun de nous a de bonnes raisons d’opter pour tel ou tel protocole, le prix des modules (le critère sur lequel nous sommes tous d’accord), l’existence de box supportant ce protocole (pour ceux qui souhaitent beaucoup d’automatismes), l’ouverture et la documentation du protocole (pour les informaticiens qui, comme moi, veulent développer leur propre box), la standardisation ISO (pour ceux qui recherchent la pérennité et le choix de plusieurs constructeurs).

    Mais il est illusoire de rechercher LE protocole parfait qui sait tout faire mieux que les autres. Quand je vois VinZ54 qui écrit « Les capteurs avec pile sont déjà très limitant, trop à mon gout. Alors sans-pile, je passe mon tour », je souris. Si on veut éliminer toutes les piles de tous les capteurs, il ne reste plus qu’à les alimenter en filaire, mais alors pourquoi adopter un protocole radio. Il serait plus judicieux d’installer un système KNX ou les capteurs sont télé-alimentés par le bus de communication. Mais un système filaire n’est adapté qu’à la construction neuve, car il est alors facile de prévoir tous les câbles. En rénovation, les systèmes radio restent incontournables, et malheureusement les piles aussi. Alors plutôt que de critiquer EnOcean sur le fait que tous les capteurs ne peuvent pas se passer de piles, on devrait plutôt se réjouir du fait que EnOcean nous permet d’éliminer les piles de tous les boutons poussoirs, ainsi que des capteurs de température et humidité en extérieur, par exemple. De quoi limiter la maintenance aux détecteurs d’ouverture, ce qui est déjà pas si mal.

    Pour ceux qui seraient intéressés, j’ai publié quelques pages sur mon installation EnOcean avec quelques éléments de choix sur les capteurs et actionneurs, ainsi que sur mes développements informatiques en cours pour la réalisation d’une box basée sur un mini-PC.

    http://enocean.netcreek.com/

    Ce site n’est pas exhaustif et sera alimenté au fur et à mesure de mes avancées.

  13. 28

    Pascal STEPHANY

    Bonjour Carl,

    Plus d’un an aprés je crois toujours en ce protocole même si comme pour les autres il y aura toujours des avantages et des inconvénients. Mais aujourd’hui je peux vraiment mesurer la différence avec mon ancienne installation Z-wave qui me demandait beaucoup plus d’interventions, ne serait-ce que pour changer régulièrement des piles ou de corriger quelques problémes…
    La gamme de produits a considérablement augmenté, ce qui m’a permis de migrer totalement sur une installation 100% Enocean complétée de qqes objets connectées, plus besoin d’intervenir 🙂

    Merci EnoS de tes remarques et de ton travail !!!

  14. 29

    Carl

    Merci messieurs de ces réponses, je vais me dépêcher de lire l’expérience de EnoS.

    Pour ma part, je ne cherche LE protocole mais celui va s’adapter le mieux aux objectifs et contraintes que je me suis fixé.

    Je reste convaincu que enocean a des avantages par rapport à ce que j’imagine. Reste à choisir la Box qui pilotera cela … Quelle box utilisez-vous Pascal STEPHANY pour piloter votre installation enocean ?

  15. 30

    Pascal STEPHANY

    Si tu lis mon dernier article tu verras que j’ai la WizzBox vu que je travaille chez Ubiwizz, c’est celle qui supporte le plus de produits Enocean à ce jour en exploitant toutes leurs possibilités. Rien n’est parfait mais j’essaye de faire simple 😉 N’hésites pas à revenir vers moi pour plus de renseignements ou avec Eric sur My Domotique qui connait trés bien la solution.
    Bon week-end

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2016 - Tous droits protégés - Domotique Info

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer par exemple, des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts ou encore, réaliser des statistiques de visites. Plus informations

Les paramètres de cookies sur ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer