Installation Domotique de David B

Pourquoi la domotique ?

Pour le confort par l’automatisation de certaines tâches, le suivi des consommations (fioul, électricité, eau) afin de trouver des axes d’amélioration et enfin la surveillance de la maison (alarme + qualité de l’air, etc.)

Quel matériel ?

• 1 Fibaro HC2

• 1 Zibase 1 (non ZWAVE)

• 2 IPX 800 V3

• 1 ECO Device

• 1 arduino UNO + module ethernet + teleinfo

• 5 Squeezebox

• 3 NAS (1 Netgear DUO servant de backup uniquement, 1 Netgear NV+ et 1 Synology 713+ pour remplacer le NV+)

• 2 caméras IP (Trendnet + Axis)

• Plusieurs sondes de température + des éléments météo Oregon (pluvio + anémo + UV) utilisées avec la ZIBASE

• 1 détecteur de pluie

• 4 wall plug de Fibaro

• 4 vannes Danfoss

• 1 thermostat mural Secure SRT321

• 1 universal Sensor de Fibaro

• 1 motion sensor de Fibaro

• 2 détecteurs de présence de chez CGE Electronique

• 3 détecteurs de fumée (2 Fibaro + Everspring SF812)

• Pas mal de FGS 211

• 4 capteurs d’ouverture de Fibaro + 2 Everspring HSM02

• 1 FGD 211 (dimmer)

• 2 ST814

• 2 modules de chez Creasol (1 récepteur universel + 1 autre 2 canaux avec relais)

• Quelques petits modules électroniques de chez GoTronic (mesure de la qualité de l’air, capteur de courant, sonde PH pour la piscine, etc.)

Mon niveau de connaissances

Très bonnes connaissances en informatique, faible en électronique

Mon installation

• La HC2 ainsi que la Zibase se trouvent dans la maison. La maison étant grande, sur3 niveaux avec des murs très épais, l’emplacement des box a été un peu compliqué mais le maillage semble bien fonctionner maintenant avec la multiplication des périphériques. La HC2 est le 1er cœur de mon installation. Tout y est disponible en direct pour les periphériques Zwave et via des devices virtuels pour les autres (IPX + Zibase + Squeezebox). La Zibase ne sert que de passerelle pour les sondes Oregons.

• 1 IPX dans mon local technique de piscine. Toutes les infos sont disponibles sur ma HC2 via des devices virtuels et servent à des scenarios. Elle est reliée au réseau local via un boitier CPL/Wifi ce qui me donne le Wifi à la piscine. Elle gère :

o Le robot de la piscine

o La pompe de la piscine

o L’éclairage de la piscine + ses environs

o 1 capteur de luminosité de chez GCE Electronique

o 1 capteur d’ouverture de chez GCE Electronique pour la porte du local

o L’éclairage automatique du local quand je rentre dedans (à venir) pour tous mes scénarios nécessitant le niveau de luminosité)

technique

ipxpiscine

• 1 IPX dans ma grange. Elle est câblée en RJ45 à la maison. Toutes les infos sont disponibles sur ma HC2 via des devices virtuels et servent à des scénarios. Elle gère :

o l’éclairage de mon cellier,

o la détection de présence,

o la détection de pluie avec le capteur posé sur le toit de la grange

o 2 détecteurs d’ouverture,

o Suivi de la qualité de l’air dans la grange (ou se trouve la chaudière + tous

o La consommation de fioul. Via un capteur de courant Phidget 30 A 1122

o L’ouverture de mon portail avec l’émetteur Creasol. J’ouvre mon portail à les produits de bricolage) avec un capteur de qualité d’air Grove SEN01111P branché sur les entrées analogiques de mon IPX. J’ai traduit en LUA le code du fournisseur pour être alerté des différents niveaux de pollution. J’ai fait des essais en mettant le capteur au-dessus de pots de peinture ou autre, ça fonctionne nickel en terme d’alerte. L’idée est d’en mettre un pour la détection de fuite de gaz ou autre dans la maison branché sur le bruleur lui-même branché sur les entrées analogiques de mon IPX, je relève les variations. J’ai amélioré la solution cette année. Ma première solution était basée sur un scénario de ma HC2 qui interrogeait toutes les 30 secondes mon IPX pour voir l’état des entrées analogiques. Il pouvait y avoir un décalage même minime par rapport à la durée de fonctionnement du brûleur.

Cette année, j’ai associé un relais de mon IPX avec mon entrée analogique qui à partir d’un seuil, active ou pas le relais ce qui me permet d’utiliser le PUSH du relais et donc d’enregistrer les états haut et bas du relais qui correspondent à un fonctionnement ou pas du bruleur. C’est théoriquement le plus précis. J’ai mis des repères sur ma cuve cette année pour vérifier la précision de la solution distance. Associé à la caméra, c’est pas mal du tout.

J’ai testé l’ouverture automatique avec le GPS et l’appli mobile de la HC2. Le souci, c’est que j’arrive chez moi par une zone ou le réseau ne passe pas bien il peut y avoir du retard donc pas encore opérationnel.

ipxcelier

• 1 ECODEVICE pour le relevé du compteur EDF. J’ai branché sur mon compteur d’installation photovoltaïque + compteur conso EDF. J’enregistre tout dans une base Mysql + visualisation en live sur ma HC2. C’est redondant avec mon Arduino qui était là avant l’ECO DEVICE.

ecodevices

• Et voici quelques scenarios :

o Allumage de certaines lumières + radios quand on rentre dans la maison. Les

o Allumage des lumières de l’allée + dessus de porte d’entrée quand on arrive à

o Contrôle de toutes les ouvertures avant de partir. J’ai un scénario « Mode

o Gestion de la porte de la salle de bain si le chauffage est allumée en mode

o Gestion de la lumière de la salle de jeu (s’éteint s’il n’y a personne)

o S’il pleut et qu’un velux est ouvert -> notification (en attendant de les

o Alarme incendie -> allumage de toute la maison s’il fait nuit

o Gestion du ventilateur d’air pulsé de la cheminée. Je suis en train de

o Mode télé. Allume l’ensemble télé et allume/éteint certaines lumières

o Allumage/extinction d’un ensemble de lumières (tout le jardin, piscine +

o Mode extinction des appareils en veille à partir d’une certaine heure

o Allumage de la radio dans la salle de bain en fonction de certaines heures ou

o Gestion du chauffage fioul avec la HC2. Pour l’électrique (sèche serviettes),

Concernant le NAS, c’est le deuxième cœur de l’installation après la HC2. J’enregistre dans une base de données tous mes relevés (fioul, électricité, sondes température, photovoltaïque. Je me suis développé une appli mobile avec Jquery Mobile + Highchart. Cela me permet de produire tous les graphiques possibles et imaginables pour comparer, voir les évolutions dans le temps, les cumuls, etc. J’ai en plus rajouté des fonctionnalités pour gérer les frais de la maison (impôts, EDF, chauffage, etc.), les différentes tâches (entretien voiture, jardin, maison). Fini la feuille Excel sur le PC qu’il faut allumer. Le rendu graphique est pas mal du tout et complétement adapté mobile comme son nom l’indique.

Je dois migrer tout cela de mon NV+ vers le Synology qui dépote vraiment plus pour les requêtes SQL. Voici quelques copies d’écran :

squeezebox sont des radios internet qui possèdent une API très bien faite pour être commandées par une box. Je choisis celles que je veux allumer, le type de musique en fonctionne de l’heure d’arrivée, etc.

la maison (Scenario HC2 avec le GPS) départ » qui contrôle l’état des portes, des fenêtres de toute la maison + piscine + grange. Si certaines sont ouvertes, je reçois une notification pour chacune d’entre elles. Cela éteint aussi les radios + les lumières.

Confort (Notification -> Merci de fermer la porte !!)

motoriser pour les fermer automatiquement)

développer en LUA un algo pour faire une variation progressive du moteur.

Pour le moment, c’est du ON/OFF alentours, etc.). Très pratique puisque les lumières sont très éparpillés donc un inter n’aurait jamais rempli la fonction. La solution IPX + HC2 le fait très bien.

(équipement vidéo/audio, les radios)

bien une lumière la nuit pour les enfants

gestion des modes ECO, CONFORT , ARRET.

consoedfjourn

Consommation journalière EDF

consoedfmois

Consommation EDF sur le mois (HC/HP)

sondes

Liste des sondes Oregon+IPX (il manque les sondes ZWAVE)

suivitemp

Un suivi journalier de la température

Évolutions envisagées

• Pouvoir déclencher des scenarios par rapport à mon Google Agenda pour avoir encore moins d’interactions sur le système. A partir d’évènements bien identifiés dans l’agenda, cela permettrait de déclencher ou pas certains scenarios. Par exemple, pas la peine d’allumer les radios à 7h le matin pour nous réveiller si nous sommes en vacances. On pourrait imaginer de différencier les vacances ou l’on se trouve à la maison des autres. Dans un cas, pas de radio mais le chauffage tourne normalement, dans l’autre pas de radios non plus mais on passe en mode éco pour la chaudière.

Cela permet d’ajuster plein de scenarios juste à partir d’une entrée dans l’agenda et d’éviter de les désactiver dans la HC2 le temps des vacances par exemple (pour oublier de le réactiver en rentrant !!!). Cette option donnerait une dimension encore plus importante à l’installation en terme d’automatisme,

• L’idée d’avoir la maison représentée graphiquement avec des widgets pour la contrôler commence à faire son chemin. C’est la solution la plus ergonomique à mon avis

• Motoriser les fenêtres de toit,

• Equiper davantage d’interrupteurs/prises en module,

• Avoir une tablette complètement dédiée aux opérations domotiques et facile d’accés (dans le hall d’entrée) + une ou 2 télécommandes Zwave pour certains scénarios (pour le mode télé par exemple, pas très pratique de le déclencher à partir de la tablette située dans le hall d’entrée).

Conclusion

• Ne pas se précipiter sur le matériel, bien réfléchir à son besoin. J’ai revendu pas mal de matériel d’occasion. On y perd pas mal financièrement (mais c’est un bon plan pour les acheteurs aussi). Dans le cas des box, c’est difficile de s’en faire une idée avant de l’avoir manipulé un peu dans tous les sens. J’ai commencé avec 2 Zibases mais je suis vite passé sur la HC2 de Fibaro

• Le retour sur investissement est dur à calculer à mon avis. A mon avis, il faut attendre quelques années afin de pouvoir lisser tout ça, la météo et les saisons étant très fluctuantes. Reste qu’il est certain que grâce à des scenarios qui éteignent les appareils en veille, les lumières quand vous partez, les réductions sont mécaniquement là.

• Les modules radio simplifient la vie concernant certains montages électriques dans la maison. Cela évite de tirer certains câbles. J’ai une maison avec des murs en briques apparentes donc pas de saignées possibles et cela m’arrange vraiment.

• Prévoir pour toute nouvelle installation électrique le neutre dans les interrupteurs/prises pour pouvoir utiliser les modules ZWAVE. J’en ai pas mal ou je n’ai que la phase ce qui complique le branchement de modules.

• Câbler tout ce qui peut être câblé. Même si le ZWAVE fonctionne bien (moyennant pas mal de modules pour le maillage), les solutions câblées restent les plus fiables. Pas de problèmes de piles sur les capteurs qui peuvent du coup renvoyer des infos à des fréquences sans commune mesure avec les modules à piles.

bannersonos

Author: Pascal STEPHANY

Rédacteur en Chef du Blog Domotique Info, je suis avant tout un passionné de nouvelles technologies depuis de nombreuses années... Je partage mon expérience Domotique sur ce Blog depuis 2008 en réalisant des tests ou des tutos avec comme objectif, celui de rendre la Domotique accessible à tous... Après avoir travaillé en tant qu'installateur Domotique pendant 5 ans j'ai créé mon entreprise de vente en ligne My Domotique en 2012, une boutique spécialisée dans les solutions Domotique grand public.

Share This Post On