Comment détecter que votre frigo tombe en panne ?

Lorsque vous partez en vacances il peut arriver que votre électricité disjoncte. Vous risquez de perdre tout le contenu de votre frigo ou congélateur sauf si peut-être vous en êtes alerté à temps.

Cet article fait parti de la série « Mon appartement domotique » . Installation basée sur une VeraLite.

 

L’idée

Cet idée m’est venue suite à l’annonce d’Orange de leur nouveau produit MyPlug. Ce boitier est destiné au grand public, son installation a été simplifiée au maximum. Un des usages proposé est justement la détection de la panne de votre frigo.

Le concept est très sympa, et cela m’a donné envie de mettre en place ce service avec une solution domotique basée sur les modules utilisés dans mon appartement.

Description de la solution

Pour détecter si votre frigo est allumé il faut installer une prise de mesure du courant. Le module Smart energy d’Aeon Labs a été conçu pour cet usage.

Il suffit de vérifier toutes les 1/2h par exemple le courant utilisé par votre frigo, s’il est supérieur à 1W c’est qu’il fonctionne.

Dans le cas, où le frigo est en panne, il vous faudra déclencher une alerte. Via le service pushingBox vous pourrez facilement être notifié. En couplant ce service avec le service IFTTT vous pourrez même vous envoyer un SMS … comme avec la solution d’Orange et ce sera totalement gratuit.

Si on résume, il y a trois étapes. La première consiste à mesurer la consommation électrique de votre frigo. La seconde étape se charge de détecter quand votre frigo tombe en panne à l’aide d’une scène qui sera planifiée toutes les 1/2h. La troisième étape consiste à vous notifier l’alerte.

Détaillons les paramètres de la scène

Sur la Veralite, la scène est constituée de deux paramètres : sa planification et le code pour détecter si le frigo fonctionne.

Pour la planification, il faut aller dans l’onglet SCHEDULES et ajouter un lancement toutes les 30 minutes par exemple.

Pour la détection, il suffit d’ajouter un script LUUP à votre scène.

Le code consiste à récupérer la consommation de la prise et si elle est égale à 0, à envoyer une notification à pushingBox.

lul_device = [ID DE VOTRE DEVICE]

lul_urn = « urn:micasaverde-com:serviceId:EnergyMetering1″
status = luup.variable_get( lul_urn , « Watts » , lul_device)
num_status = tonumber(status)
if num_status >1 then
return true
else
luup.inet.wget(« http://api.pushingbox.com/pushingbox?devid=[TOKEN PUSHING BOX] »)
return false
end

Configuration de pushingBox

Dans le service pushingBox, vous devez créer un scénario qui vous enverra une notification. Comme mon but est de m’envoyer un SMS, mon scénario est configuré pour m’envoyer un email.

Envoi du SMS grâce à ifttt

Le service ifttt est une boite à outils assez génial. On va dans cet article juste s’intéresser à l’envoi du SMS. Pour cela il suffit de créer une TASK qui se déclenche quand un mail vous est envoyé depuis le compte pushingbox. Pour vous envoyer un SMS il suffit d’indiquer à votre TASK d’utiliser ce CHANNEL. La configuration de l’envoi d’un SMS sur votre portable se fait très rapidement. Pour que le CHANNEL soit actif ifttt vous envoie un SMS avec un code à 4 chiffres. Il vous suffit de les saisir pour valider et activer votre CHANNEL.

Installation de l’onduleur pour finir l’installation

Il manque un élément clé pour sécuriser cette solution. Pour que cette solution tienne la route il faut que vos box domotique et  internet soient sécurisées c’est à dire reliées à un onduleur. Un article de Maison et domotique présente des solutions accessibles.

Prix de la solution

La prise de mesure coûte environ 63 euros.

L’onduleur coûte 76 euros.

Au global vous en aurez pour 139 euros, ce qui est un peu plus cher que les 80 euros de la solution MyPlug je vous l’accorde. Mais c’est du sur mesure et cette solution offre plus de souplesse sur la façon de vous notifier par exemple.

Mais de toute façon, mettre en place une solution par soi-même cela n’a pas de prix 😉

Author: Olivier MALE

Je me suis très intéressé à la domotique début 2012 suite à un changement d'appartement. Depuis je continue à suivre les nouvelles tendances et partager mon expérience. Ce qui me tient à cœur ce sont les solutions ouvertes et grand public. Ce qui m'intéresse également c'est d'étudier ce que peuvent être les usages de la maison connectée aujourd'hui et d'ici trois ans. Accéder à mes articles =>

Share This Post On