Installation Domotique d’Olivier

Il y a environ trois ans je souhaitais automatiser l’éclairage de ma salle home cinéma à moindre coût. Les solutions commerciales étant hors de prix. J’ai commencé avec un soekris sous linux pilotant une carte Velleman k8055. Le système permettait d’allumer/éteindre les lumières en fonction des actions de la télécommande : extinction progressif lorsque qu’on démarre le film, allumage sur stop, mode veilleuse sur pause, etc…. c’était chouette :)

Je me suis alors intéressé à la domotique et suis tombé sur les cartes Arduino.
Voici la suite :

Mon installation à d’abord été mise en place pour tenter de réaliser des économies d’énergie tout en gagnant en confort.
– Les contraintes que je me suis fixé: les fonctions vitales (lumière, chauffage, volets) doivent rester utilisables en cas de plantage de la partie domotique.
– Le système doit tourner sous linux et être le moins cher possible.

L’installation actuelle est composée de deux parties:

– Une partie ‘hardware’ autonome chargée de toutes les fonctions “vitales”  (allumer/éteindre la lumière, ouvrir/fermer les volets via des interrupteurs classiques…). Cette partie est basée sur une carte Arduino mega+enc28j60 et pilotable en XPL . Elle émet également un message XPL à chaque changement d’état d’une entrée/sortie. Des fonctions comme appuis court/long, double appuis, sont implémentées directement dans l’arduino (Par exemple : un appuis court allume/éteint le salon, un appuis long éteint toutes les pièces de vie)

– Une partie ‘Software’ qui gère toutes les fonctions non vitales (programmation chauffage, automatisation : éclairage, volet, vmc, …) basée sur un serveur linux (un Nas netgear readynas duo). Le protocole  XPL est utilisé pour la communication entre tous les éléments et le système est fait maison autour d’un core en C++ (qui stock une partie des messages reçus en base, génère des graphs, déclenche les scénarios, …)  et des scripts php pour les scénarios.

De cette façon si le serveur tombe en panne, pas de black out :)
Si c’est l’arduino qui venait à flancher, j’en ai un en spare, il n’y a qu’a le brancher à la place de l’ancien.

Économies d’énergie (la partie principale):
Le chauffage
Des sondes 1wires et Oregon(5€/unité) récupèrent les températures des pièces.
L’arduino gère le bus 1wire (coût: une résistance) et renvoi sur le réseau les températures relevées. Les valeurs des sondes Orégon sont “lue” elles par un rfxcom usb (89€) et renvoyées de la même façon.

Les radiateurs électriques sont pilotés par fil pilote via un module fait maison à base de MOC3041 (coût: ~15€ boitier rail din compris)(le schéma est de DarkYoda de planete-domotique.com) et piloté par l’Arduino.

La chaudière fioul est équipée d’un autre Arduino+enc28j60 qui pilote le brûleur, le circulateur et  la vanne 4 voie que j’ai motorisée à l’aide d’un moteur de jouet (un vieux lance missiles usb). Elle est piloté suivant la loie d’eau (Des sondes 1wire retournent les températures de départ et retour d’eau).

Le tout est commandé par un calendrier google agenda (un calendrier par radiateur électrique et un pour la chaudière). A chaque jour est lié un “mode” (travail, à la maison, vacance …) dans lequel sont prédéfinies des températures qui peuvent être contrariées en créant un rdv à l’heure voulue avec la température souhaitée (voir photo).

Les volets
Le système gère l’ouverture fermeture d’un store banne et des volets afin de garder la maison au frais l’été ou au chaud l’hiver.
Le pilotage automatique des volets n’est réalisé que si nous ne somme pas à la maison.
Le store se ferme automatiquement le soir ou par fort vent.

Lecture des consommations
– Electricité:
La consommation électrique est suivie par un module téléinfo maison basé sur un SFH620A (coût : 1€) relié à un Arduino qui envoie les infos sur le réseau.
Un cc128 récupère, lui, les consommations du ballon d’eau chaude et des lave-linge / sèche-linge.
Un scénario m’envoie des alertes (notification smartphone) en cas de consommation anormale.
Un autre optimise mon abonnement tempo. Par exemple, il décide s’il faut laisser le ballon d’eau chaude chauffer en heures creuses rouge ou attendre les heures pleines du lendemain si le lendemain est bleu ou blanc.

– Eau:
La consommation d’eau froide et chaude est récupéré par un montage à base d’ interrupteur optique : CNY70 (coût: 2€ le montage + 20€ le compteur d’eau) relié à un arduino qui envoi chaque litre consommé sur le réseau.

– Fioul:
Pour suivre la consommation de fioul j’ai d’abord utilisé une webcam en face de la gauge de la cuve … pas pratique et depuis la caméra est morte. Maintenant, une pince du cc128 retourne la conso électrique du brûleur. Cela permet de savoir combien de temps il est allumé.
En connaissant la consommation de fioul/heure du gicleur (c’est marqué dessus) un simple produit en croix suffit pour connaître précisément et en temps réel sa consommation :)

Sécurité :
Des capteurs de mouvements, d’ouverture de porte X10RF us (310Mhz 5€ l’unité) et détecteurs d’incendie sont disposés un peut partout. Ils sont utilisés pour les scénarios d’éclairage automatique ou d’ouverture/fermeture des volets ainsi qu’en guise d’alarme. Une notification est envoyée sur mon smartphone ainsi que vers XBMC (si allumé) en cas d’alerte.

Autre :
En plus d’exécuter des scénarios, le système récupère sur le net certaines informations intéressante, par exemple :
– Prix de l’essence dans ma station habituelle
– Tendance du prix de l’essence à 10jours
– Tendance du prix du fioul
– Météo…

Un scénario récupère l’état de mes comptes bancaire via le site de ma banque et m’envoie des notifications en cas d’opération importante ou seuil dépassé.
Un autre calcul le coût de l’électricité sur l’année en cours et la projette sur le reste de l’année afin d’avoir un aperçu du futur coût total. Il compare aussi ma consommation avec les autres tarif EDF pour vérifier que mon abonnement est le mieux adapté (c’est ma première année avec tempo)

Interfaces de contrôle :
Coté interfaces, j’ai d’abord créé une interface web que j’utilise principalement sur mon smartphone pour piloter et récupérer toutes les infos du système.

Pour l’utilisation sur écran tactile, je voulais quelque chose de très réactif/ergonomique et sympa à l’oeil. J’utilise beaucoup XBMC qui possède une interface belle et fluide. J’ai donc commencé à développer un addon pour la gestion de mon instalation, utilisable sur un eeepc top (tactile) et la télé. Les données à afficher sont récupérées par webservices aupres du serveur et les commandes sont envoyées en XPL.

A coté de ça j’ai commencé aussi une application native android toujours pour une meilleure expérience utilisateur (les interface web c’est bien mais c’est lent, le readynas duo n’est pas très puissant)
Le coût total ne dépasse pas les 500€ (sans compter le eeetop qui sert aussi de pc normal, acheté 250€). Coté fiabilité, l’Arduino tourne depuis presque 1an et demi maintenant sans soucis :)

Conclusion et évolutions futures:
La domotique m’a permis de voir précisément ce que l’on consommait, de me sensibiliser au problème que sera/qu’est le coût des énergies et de faire un certain nombre de choix : travaux d’isolation, poèle à bois, passage de l’eau chaude du fioul à l’électrique, passage en tarif tempo, non remplacement de la chaudière fioul. A l’entrée dans le maison la chaudière consommait 2000l/an (je vous laisse calculer au prix actuel ~0.86€/l), aujourd’hui, 500l + 4stères de bois pour un coût électrique à peine supérieur (merci tempo).

Je me suis beaucoup occupé des économies d’énergie réalisables grâce à la domotique et je souhaite maintenant plus me concentrer sur le confort.

Quelques projets :
Sonorisation pour des annonces, réveil, autre ? Je possède une squeezebox mais qui n’est pas encore pilotée par le système. Acheter un lapin peut être.

Lecteur RFID à l’entrée pour activation/désactivation de l’alarme, passage de la maison en mode “personne dedans”. J’ai tout le matériel (lecteur + carte arduino) mais le manque de temps l’a laissé dans un placard :/

Vendre le Rfxcom et le remplacer par un Arduino (des librairies existent pour tout le matériel que j’utilise).

Migrer mon installation vers Domogik en tant que “backend” pour arrêter de réinventer la roue 😉

Pensez à laisser votre appréciation en votant pour l’installation d’Olivier…

[starrater tpl=10]

Author: Pascal STEPHANY

Rédacteur en Chef du Blog Domotique Info, je suis avant tout un passionné de nouvelles technologies depuis de nombreuses années... Je partage mon expérience Domotique sur ce Blog depuis 2008 en réalisant des tests ou des tutos avec comme objectif, celui de rendre la Domotique accessible à tous... Après avoir travaillé en tant qu'installateur Domotique pendant 5 ans j'ai créé mon entreprise de vente en ligne My Domotique en 2012, une boutique spécialisée dans les solutions Domotique grand public.

Share This Post On